Inviter la RV (réalité virtuelle) dans une salle de formation

« La technologie n’en est encore qu’à ses débuts » : voilà ce que nous écrivions il y a quelques mois à propos de la réalité virtuelle. Mais la RV évolue vite. Tellement vite qu’il nous faut déjà nuancer ce postulat. Nous avons été abasourdis par ce que nous avons vu lors de DevLearn, une conférence-formation organisée à Las Vegas. La séance animée par Koreen Pagano, spécialiste s’il en est de l’immersive learning, a, en outre, élargi nos horizons dans le domaine de la réalité virtuelle.

Réalité virtuelle : quid ?

Selon Wikipedia, la réalité virtuelle « simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels, environnement avec lequel l’utilisateur peut interagir ».

Notre conseil : testez-la par vous-même, enfilez des lunettes de RV. Les possibilités qu’offre la RV dans le domaine de la formation vous feront assurément rêver. Mais comment faire de ce rêve une réalité ?

Premiers pas

Prêt à inviter la RV dans vos salles de formation ? Abordez-la comme n’importe quel autre projet, c’est-à-dire en gardant trois principes à l’esprit :

  • commencez modestement et rectifiez le tir ;
  • cherchez les adeptes au sein de votre organisation et convainquez-les ;
  • mesurez les résultats.

Tenez compte de ces obstacles

Le succès est-il garanti ? Ah, si seulement c’était si simple ! La RV étant une nouvelle technologie, il faut d’abord lever quelques obstacles.

  1. Coût
    Ne vous attendez pas à une « standing ovation » du management lorsque vous lui soumettrez pour la première fois un projet de RV. Les frais initiaux peuvent, en effet, être relativement élevés. Un conseil : décrivez le ROI pour prouver qu’ils seront vite rentabilisés. Ces coûts expliquent également pourquoi il vaut mieux se limiter, dans un premier temps, à un projet modeste et clairement mesurable.
  2. Culture
    Votre organisation n’est peut-être pas encore prête à accueillir une technologie innovante telle que la RV. La réalité virtuelle doit, en effet, s’intégrer dans la culture d’apprentissage globale de votre entreprise. Vous devez encore faire vos premiers pas dans l’univers du numérique ? Attendez encore un peu avant d’adopter la RV. Et commencez, par exemple, par une simple vidéo.
  3. Intégration
    On vous posera à coup sûr cette question : « Comment importer les résultats de l’expérience en RV dans notre LMS ? » Préparez donc votre réponse, le cas échéant avec l’aide d’un collègue doté de compétences techniques. Selon nous, l’Experience API offre, quoi qu’il arrive, de nombreuses possibilités. C’est un peu trop technique ? Retenez surtout l’importance d’un suivi strict de l’usage de la RV par vos collègues. Et réfléchissez-y sérieusement au préalable.
  4. Technologie
    La principale question est sans doute de savoir quel système de RV choisir. Le marché regorge de solutions matérielles : Oculus Rift, Samsung Gear VR, HTC Vive…, chacune dotée de ses points forts et de ses lacunes. Notre conseil : ne choisissez pas forcément la « meilleure » (HTC Vive, selon nous), mais optez pour celle qui répond le mieux à vos besoins. Commencez par réaliser une comparaison approfondie et par demander des conseils.

Convaincu ?

Vous êtes convaincu de la valeur ajoutée de la RV pour le L&D ? C’est peut-être le moment de jouer un rôle de pionnier. En veillant à lever les obstacles afférents. Identifiez-les dès le début afin de les écarter. Vous apporterez ainsi à votre politique d’apprentissage le coup de pouce dont elle a besoin.

Vous ne savez pas par où commencer pour intégrer la RV à vos formations ? Découvrez ces exemples concrets, qui ne nécessitent bien souvent pas de matériel hors de prix.

 

 

 

LE QUOI DE NEUF DU CEFORA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Formerpourréussir.be est une chouette source d'inspiration pour vous ? Vous souhaiteriez cependant en savoir encore plus sur l'organisation de formations ? Ou mieux connaître les formations du Cefora ? Dans ce cas, inscrivez-vous sans tarder à notre newsletter mensuelle.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *