L’entretien d’évaluation : une question brûlante

L’entretien d’évaluation annuel, c’est un peu comme votre anniversaire : soit vous y  aspirez ardemment, soit vous détestez. Il n’est pas surprenant, dès lors, que l’entretien de fonctionnement suscite un tel débat et qu’il compte autant de détracteurs que de défenseurs. Tous s’accordent cependant sur un point : il vaut mieux n’avoir aucun entretien de fonctionnement qu’un entretien de fonctionnement mené avec incompétence.

L’entretien d’évaluation : qu’on en finisse !

« Les entretiens d’évaluation sont des entrevues chronophages […]. Nous devons opter pour une culture d’entreprise fondée sur le dialogue informel et le feed-back, tout comme nous le faisons à la maison. »

Ces mots sont ceux d’Ignace Van Doorselaere, CEO du groupe de lingerie Van de Velde. Et il est loin d’être le seul à vouloir la fin de l’entretien d’évaluation annuel. Les arguments contre :

  • l’entretien d’évaluation est trop bureaucratique et trop formel ;
  • un an, c’est beaucoup trop long pour une entreprise qui doit réagir rapidement
  • personne n’assure le suivi de l’entretien de fonctionnement. Rapport jamais consulté, il terminera dans les archives du département RH.

En bref, l’entretien d’évaluation devrait être remplacé par de multiples moments de feed-back, sans préparation ni formulaires. Il existe d’ailleurs déjà de nombreux logiciels pour cela ! Voyez le bon exemple de Booking.com dans cette vidéo.

Entretien d’évaluation : irremplaçable !

« Dans 90 pour cent des cas, il n’y a tout bonnement pas de meilleure solution. »

Voilà ce qu’en dit Frederik Anseel, Professeur à l’Université de Gand. De très nombreux experts appellent à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Les arguments pour :

  • la discipline exigée par l’entretien d’évaluation vous impose de vous arrêter de temps à autre pour réfléchir aux performances de l’ensemble des travailleurs ;
  • l’entretien d’évaluation annuel vous donne l’occasion de sortir de la routine quotidienne ;
  • les entretiens informels et improvisés se concentrent souvent uniquement sur ce qui ne va pas – les compliments spontanés ne font pas partie de notre culture.

Entretien d’évaluation : si vous le faites, faites ça bien

La meilleure solution pour votre organisation ? Tout dépend de votre culture d’entreprise. Et qui la connaît mieux que vous ? Si vous optez pour un entretien d’évaluation formel, veillez à garder ces quelques conseils à l’esprit :

  • n’associez pas l’entretien d’évaluation à une récompense telle qu’un bonus ou une augmentation salariale. Les travailleurs auront en effet tendance à surévaluer leurs performances et les managers à les minimiser ;
  • veillez à établir un réel dialogue entre le travailleur et son supérieur. Prêtez attention aux points forts et faibles de part et d’autre ;
  • lors d’une évaluation, déterminez quelles sont vos attentes les uns vis-à-vis des autres et assurez-en minutieusement le suivi.

Quelle est votre expérience de l’entretien d’évaluation ? Avez-vous d’autres conseils utiles ? N’hésitez pas à nous en faire part.

LE QUOI DE NEUF DU CEFORA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Formerpourréussir.be est une chouette source d'inspiration pour vous ? Vous souhaiteriez cependant en savoir encore plus sur l'organisation de formations ? Ou mieux connaître les formations du Cefora ? Dans ce cas, inscrivez-vous sans tarder à notre newsletter mensuelle.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *