2 employés sur 3 souhaitent suivre une ou plusieurs formations cette année encore

Hanne Janssens

Content Marketeer pour Cefora. Aime rechercher et partager de nouvelles idées et de nouveaux récits en matière de bonheur au travail, de RH, de culture de l’apprentissage, du marché du travail et de carrière.
Hanne Janssens
Temps de lecture : 4 minutes

Après dix-huit mois de pandémie, la demande pour des formations professionnelles est plus forte que jamais. Cette année encore, 2 salariés sur 3 – surtout parmi les jeunes – souhaitent suivre une ou plusieurs formations. Dans 1 cas sur 4, la personne concernée serait même tentée de changer d’emploi si on lui offrait un plus large choix de formations. Voilà pourquoi Cefora enclenche dès lors la vitesse supérieure pour cet automne. Parallèlement aux sessions en ligne, les formations en présentiel vont reprendre. « Dans le contexte économique actuel, les formations sont plus nécessaires que jamais », déclare Olivier Lambert, directeur de Cefora.

L’heure du rattrapage

Cefora a demandé à iVOX de conduire une enquête quant à l’importance de la formation dans les entreprises. Tout le monde semble d’accord pour dire que le sujet est primordial. 3 employeurs sur 4 jugent capital que les employés continuent à apprendre et 9 salariés sur 10 le pensent aussi. Cependant, la pandémie et les mesures sanitaires qu’elle a entraînées ont clairement eu un impact sur les formations.

« La crise de la Covid-19 a eu un énorme impact sur le nombre de participants », observe Olivier Lambert. « Rien qu’en 2020, 10.000 formations prévues ont dû être annulées et les chiffres montrent que les sessions en ligne n’ont que partiellement compensé ce manque. »

L’année dernière, un peu plus de 24.000 salariés ont suivi une formation de Cefora en présentiel contre plus de 72.500 en 2019. Autrement dit, un tiers. Les formations en ligne, elles, ont été plus demandées que jamais : près de 25.000 employés ont utilisé cette formule. Que ce soit en présentiel ou via Internet, Cefora s’attend à une forte reprise au cours des prochains mois.

Le choix : formation en présentiel ou en ligne

« Pour organiser une formation en ligne de qualité, il ne suffit pas de placer une webcam devant le formateur », précise Olivier Lambert. « Nous devons analyser les objectifs et le contenu et adapter les formations au médium. De leur côté, les formateurs doivent être familiarisés avec ce dernier et tout doit être au point sur le plan technique. Cefora a beaucoup appris au cours de cette année. Nous pouvons désormais proposer une offre de formations en ligne pertinente en complément de notre offre existante. »

Maintenant que la fin de la pandémie semble en vue, un rattrapage est nécessaire. Cefora va dès lors déployer tous ses moyens à l’automne. Les formations traditionnelles, en présentiel, deviennent à nouveau possibles, parallèlement aux formations en ligne.

Olivier Lambert : « Nous laissons le choix à chacun : soit suivre la formation en salle, de façon traditionnelle, soit opter pour la formation en ligne. Nous voulons ainsi répondre aux besoins de chacun. Les formations en présentiel sont plus interactives et, pour beaucoup, plus accessibles. Pour apprendre des compétences humaines aussi, il est préférable d’être physiquement présents dans un même local.

D’un autre côté, les formations en ligne sont plus simples, parce qu’elles n’occasionnent pas de pertes de temps en déplacements. Que ce soit dans le cadre de nos formations en ligne ou en présentiel, les participants suivent une introduction et une conclusion numériques. Ainsi, ils apprennent autant que possible et l’impact est plus important sur le lieu de travail. »

Dans tous les cas, la demande est importante. 64 % des participants à l’enquête indiquent qu’ils souhaitent suivre une ou plusieurs formations cette année. Seule une petite minorité (15 %) indique ne pas du tout vouloir suivre de formation en 2021. Les jeunes sont particulièrement intéressés. 77 % des moins de 35 ans disent vouloir suivre une ou plusieurs formations cette année.

Développement personnel et bien-être

Lors du choix de la formation, l’accent est mis sur le développement personnel (30 %) et le bien-être (28 %). « On constate nettement que le coronavirus a provoqué un changement chez les salariés », poursuit Olivier Lambert. « Le besoin de développement personnel, de bien-être et d’une diminution du stress n’a jamais été aussi important. Conséquemment, on observe une forte demande de formations en compétences humaines et autres savoirs comportementaux. »

Les formations offertes par l’employeur sont très appréciées par les salariés. L’enquête montre même que 24 % d’entre eux envisageraient de changer de job si leur nouveau travail leur permettait de suivre une ou plusieurs formations.

Olivier Lambert : « Les chiffres montrent clairement que l’offre en termes de formations est un moyen de fidéliser les membres du personnel. L’impact d’un programme de formations est devenu aussi important que celui d’un véhicule d’entreprise. »


La force des formations au service de votre entreprise ?

Découvrez notre offre de formations

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts