7 conseils pour acquérir de nouvelles compétences

Brecht Van Boxelaer

Brecht Van Boxelaer est consultant en logiciels et formateur en comptabilité et notions financières chez Cefora. Il se passionne pour la comptabilité, la culture de l'apprentissage et l'enseignement.
Brecht Van Boxelaer

Les derniers articles par Brecht Van Boxelaer (tout voir)

Temps de lecture : 3 minutes

Vous entrez dans une gare et vous entendez quelques notes de piano qui semblent venues du ciel. Un voyageur joue sur un piano à queue dans le hall comme s’il donnait son 56e concert. Vous avez une révélation : vous voulez vous asseoir vous aussi un jour à ce piano. La semaine suivante, un tout nouveau clavier trône dans votre living. Cinq ans plus tard, il est couvert de poussière, vous le mettez en vente et vous allumez un feu dans l’âtre avec le cours qui l’accompagnait.

Un scénario que vous reconnaissez ? Tout le monde a eu de grands projets d’apprentissage qui n’ont pas abouti. La question est de savoir comment s’y prendre pour acquérir de nouvelles compétences. Car une chose est indiscutable : l’apprentissage tout au long de la vie est une nécessité sur un marché du travail de plus en plus axé sur la connaissance. Le but étant d’être plus flexible face aux défis, de renforcer sa confiance en soi et de rester compétitif dans ce monde du travail en évolution rapide.

Voici 7 conseils grâce auxquels votre démarche d’apprentissage portera ses fruits :

1. Faites-le (uniquement) pour vous-même

Vous améliorer dans un domaine qui vous intéresse est réellement satisfaisant. Ne cherchez donc pas à obtenir un éventail impressionnant de certificats et de diplômes, mais développez telle ou telle compétence spécifique de votre liste. La reconnaissance et les titres suivront automatiquement.

2. Les compétences inutiles n’existent pas

Si vous chantez dans une chorale, vous savez qu’un groupe ne fonctionne que lorsque tout le monde est sur la même longueur d’onde. Si vous pouvez travailler avec Photoshop, c’est que vous êtes de toute évidence créatif. Et toute personne qui donne des cours de rattrapage à des enfants sait comment encadrer et motiver autrui. En d’autres termes, les compétences et les aptitudes peuvent être exploitées dans un large spectre. C’est précisément la raison pour laquelle les recruteurs sont souvent plus intéressés par vos hobbies que par les diplômes que vous avez en poche.

3. Explorez le terrain d’abord

Recherchez en ligne et via les médias sociaux le domaine dans lequel vous souhaitez approfondir vos connaissances. Cliquez autant que possible, laissez votre adresse e-mail et « liker ». De cette façon, les updates concernant votre domaine d’intérêt viendront automatiquement dans votre boîte aux lettres électronique et dans les feeds que vous recevez quotidiennement.

4. Ne jetez pas l’argent par les fenêtres

Les formations ont souvent un coût non négligeable. Veillez donc à vérifier si la formation à laquelle vous songez vous apportera réellement la valeur ajoutée que vous recherchez. Comparez les programmes de formation d’un œil critique et choisissez l’alternative la plus rentable. N’oubliez pas de jeter aussi un coup d’œil à l’offre de formations de Cefora. Vous bénéficierez de formations gratuites, données par des experts et des gens de terrain

5. Intégrez l’apprentissage dans votre quotidien

Étudier demande beaucoup de temps et d’énergie, chaque étudiant le sait. Mais en tant qu’adulte, vous avez déjà besoin de tout ce temps pour votre travail, votre ménage, vos hobbies, vos sports, vos contacts sociaux, votre famille, etc. Apprendre deviendra vite un sacrifice s’il faut libérer des heures dans un agenda déjà chargé. Optez donc pour des moments d’apprentissage courts et faciles à intégrer dans votre vie quotidienne. Il est plus rentable d’apprendre chaque jour pendant une demi-heure qu’apprendre chaque semaine durant une journée entière.

6. Chaque pas est une victoire

« 10.000 heures de pratique font de vous un expert ; 100.000 heures font de vous le meilleur de tous les temps », dit l’adage. En d’autres termes : chaque spécialiste d’un domaine a un jour mesuré le chemin à parcourir et éprouvé la peur de l’inconnu. Prenez donc simplement votre bâton de pèlerin et considérez chaque pas comme une victoire sur vous-même.

7. Trouvez une « caisse de résonance »

Les compétences ne sont pas uniques et personne n’a le monopole de la connaissance. Il ne fait aucun doute que l’un de vos amis ou l’une de vos connaissances a déjà effectué un parcours similaire. Trouvez un expert qui a l’étoffe d’un enseignant et faites-en votre « compagnon de route ». Ou allez frapper à la porte d’un coach professionnel ou d’un psychologue. Ils pourront vous aider à mieux vous connaître.

Et à présent, au travail ! Faites une liste de compétences qui enrichiraient vraiment votre vie et votre travail. Regardez assez loin dans l’avenir et au-delà de votre zone de confort. Bien sûr, vous n’avez pas besoin d’acquérir toutes ces nouvelles compétences en même temps. Mais choisissez-en une sur laquelle vous voulez travailler sans plus attendre.


Quelles sont les compétences que vous souhaitez acquérir ?

Notre offre de formations en ligne vous inspirera.


 

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts