Votre carrière aujourd’hui et demain : nos conseils pour bien préparer l’avenir

Hanne Janssens

Content Marketeer pour Cefora. Aime rechercher et partager de nouvelles idées et de nouveaux récits en matière de bonheur au travail, de RH, de culture de l’apprentissage, du marché du travail et de carrière.
Hanne Janssens
Temps de lecture : 4 minutes
SÉRIE : AGILES POUR DEMAIN

Des changements peuvent intervenir plus vite que nous ne le pensions récemment encore, l’année dernière l’a démontré. Elle nous a aussi appris que l’envie d’apprendre et l’agilité sont capitales. Dans cette série en 5 parties, nous nous concentrerons 5 mois durant sur quelques tendances majeures déterminantes pour l’apprentissage et le travail de demain. Dans cette partie 2, Paul Verschueren de Federgon envisage les compétences en tant que clé de la sécurité de carrière.

Le vocable RH par excellence de ces dernières années est sans nul doute « skills » ! C’est surtout l’importance des « soft skills » qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Ce sont précisément ces compétences à caractère humain – travail d’équipe, communication, agilité – qui ont été sérieusement mises à l’épreuve ces derniers mois. Nous avons discuté de leur importance sur un marché du travail de plus en plus volatil avec Paul Verschueren, Directeur Research & Economic Affairs chez Federgon.

Dire que l’année dernière a ouvert les yeux à beaucoup en ce qui concerne les compétences numériques et autres est un euphémisme. « C’est tout à fait logique, car la planification, l’organisation et la communication à distance requièrent des compétences totalement différentes de celles auxquelles nous étions habitués », explique Paul Verschueren.

« Les responsables d’équipe ont également dû trouver des solutions pour créer des liens et maintenir l’engagement de leurs équipes », poursuit-il. « Le leadership a donc lui aussi été en partie interprété différemment. Nous avons essayé toutes sortes de choses par pure intuition, mais nous avons vite compris que la collaboration virtuelle n’est pas une évidence. »

Conseil 1 : renforcez vos « hard skills » grâce aux « soft skills »

Malgré cette constatation, Paul Verschueren tient à formuler une remarque par rapport à tout ce qui a été dit sur les « soft skills » : « Dans le monde des RH, les projecteurs sont braqués depuis quelque temps déjà sur ces compétences non techniques. Mais elles ne sont en rien nouvelles. La communication, la collaboration, la créativité … Dans le passé, ces compétences étaient déjà capitales sur le terrain. »

« La bonne combinaison de “soft skills” et de “hard skills”, voilà ce dont il est plus que jamais question à l’heure actuelle », dit-il encore. Réussir à combiner intelligemment “savoir-faire” et “savoir-être” est devenu incontournable. »

Conseil 2 : penchez-vous de temps à autre sur votre carrière

Afin de mettre ses compétences à jour, il est essentiel d’examiner sa carrière de temps en temps : le chemin parcouru et celui encore à faire… Mais trop peu de gens s’en donnent la peine. « En moyenne, une carrière dure aujourd’hui environ 40 ans. Les personnes qui terminent leur carrière dans une entreprise où elles sont entrées à peine diplômées sont rares.

En d’autres termes, chacun doit réfléchir de temps à autre à la suite de son parcours professionnel et se demander quelles nouvelles compétences il devrait acquérir pour atteindre cet objectif. »

Conseil 3 : prévoyez un plan B

Un coach de carrière pour tous ? Paul Verschueren y est favorable : « Quelqu’un qui porte un regard extérieur sur votre carrière et réfléchit à vos questions et vos incertitudes, voilà qui est précieux. Tout le monde devrait disposer des outils numériques et autres nécessaires à cette fin. »

« Chez Federgon, nous constatons malheureusement que beaucoup de personnes en reclassement n’ont pas des compétences up-to-date pour reprendre le contrôle de leur carrière en cas de besoin. Et encore moins un plan B. L’orientation professionnelle à des étapes importantes de la carrière pourrait changer la donne. Les gens pourraient mettre à jour leurs compétences de manière plus ciblée en vue d’une prochaine étape de leur carrière. »

Conseil 4 : saisissez chaque opportunité pour mettre à jour votre set de compétences

En d’autres termes, apprendre tout au long de la vie. Les employeurs, les travailleurs et les autorités sont partenaires dans ce cadre. Paul Verschueren : « Les employeurs offrent des possibilités de développement afin que leurs collaborateurs puissent évoluer dans leur emploi ou au sein de l’organisation. Mais pendant ces 40 ans de carrière, chaque employeur ne fait bien sûr que “passer”. »

« En outre, notre économie et notre marché du travail sont de plus en plus incertains et, surtout, volatils », conclut-il. « Développer notre set de compétences permettrait donc de garantir la sécurité de carrière mais aussi de rester productifs et heureux dans notre travail, tout en ayant la capacité d’assimiler en douceur les imprévus de ce long parcours. »


Curieux d’en savoir plus sur l’impact de la crise sanitaire et le marché du travail ? Voyez la partie 1 de la série.


Agiles pour demain : Cefora définit les grandes lignes de l’apprentissage et du travail de demain

Cefora a fêté son 30e anniversaire en 2020. Raison pour laquelle en cours d’année, nous avons réuni des experts afin de réfléchir conjointement à la course aux talents et de nous projeter en 2030. Découvrez notre rapport de tendances, dont le fil conducteur est l’interaction entre l’apprentissage tout au long de la vie et le travail.

Consultez le rapport de tendances

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts