Travailler le cœur léger: comment créer le bonheur au travail

Griet Deca

Chief Happiness et cofondatrice de Tryangle. S’efforce, avec son équipe, de promouvoir le bien-être et le bonheur au travail par le biais de formations, de coaching, de teambuildings et de conseils, ainsi que par la Semaine annuelle du bonheur au travail. Auteure de Van welvaart naar werkgeluk et élue « Personnalité du Bonheur 2019 ».

Les derniers articles par Griet Deca (tout voir)

Temps de lecture : 4 minutes

Notre environnement de travail évolue rapidement et est relativement exigeant. Pour ne pas être trop stressé ou submergé par tous ces stimuli et ces attentes, mieux vaut se sentir bien dans sa peau. Les personnes qui partent travailler le cœur léger sont généralement plus heureuses, comme en témoigne une étude récente de l’UGent. Mais comment faire pour que ce « bonheur au travail » devienne une réalité ?

Le bonheur au travail est « le sentiment de bien-être que vous éprouvez dans votre travail, parce que vous vous sentez impliqué dans les tâches que vous effectuez ». Faire naître ce sentiment est une responsabilité partagée. Votre employeur crée votre bonheur au travail en mettant en place un cadre de travail dans lequel l’autonomie, la responsabilité, l’épanouissement personnel et les relations positives deviennent possibles. Vous avez, vous aussi, une responsabilité à assumer en tant que travailleur.

Comment contribuer activement à votre propre bonheur au travail en tant que travailleur :

1.Veillez à ce que les conditions soient satisfaisantes

Le bonheur au travail ne peut exister que si les conditions de base de votre satisfaction professionnelle sont réunies. Un salaire et des conditions de travail équitables, par exemple, mais aussi un soutien technique adéquat pour que vous puissiez faire votre travail correctement. Vous ne contrôlez pas toujours ces aspects en tant que collaborateur. Mais c’est à vous de vous adresser aux services ou aux personnes concernés, et de chercher des solutions si l’un de ces aspects ne répond pas à vos attentes.

2. Communiquez de manière ouverte

Le bonheur (au travail) passe aussi par la solidarité et les contacts humains. C’est pourquoi il est capital de communiquer clairement au lieu de se mettre sur la défensive. Les personnes qui communiquent au bon moment, de manière honnête et transparente, peuvent dire n’importe quoi à n’importe qui. De plus, vous créez un lien de confiance avec vos collègues, car tout le monde sait qu’il n’y a pas d’intentions cachées.

3. Adoptez un état d’esprit positif

Notre cerveau a l’habitude de repérer d’abord les points négatifs. Ce réflexe parfaitement explicable du point de vue de notre instinct de survie n’est pas toujours propice à notre bonheur au travail. Mais la bonne nouvelle est que vous pouvez entraîner votre esprit à reléguer ces aspects négatifs au second plan. Par exemple, à la fin de votre journée de travail, vous pouvez noter trois choses qui vous ont laissé une impression positive : le délai serré que vous avez respecté, un compliment d’un client satisfait, un lunch au soleil avec vos collègues…

4. Surveillez votre niveau de stress

Peut-être votre environnement de travail est-il une source de stress. Parce que votre travail est physiquement ou mentalement lourd, les choses ne sont pas toujours faciles à gérer au sein de votre équipe ou avec votre supérieur, vos responsabilités ne sont pas claires, etc. En outre, votre personnalité joue un rôle : vous pouvez difficilement dire non, vous voulez toujours mettre les points sur les i, vous n’osez pas toujours exprimer votre opinion …

Il est important que vous compreniez vos propres mécanismes de stress, afin d’apprendre ensuite à mieux les contrôler. Vous déterminerez ainsi vous-même comment gérer les situations stressantes et vous serez moins dépendant des autres ou des circonstances extérieures.

5. Identifiez ce qui vous donne de l’énergie et ce qui vous en fait perdre

La qualité de votre travail est excellente et pourtant, vous vous rendez tous les jours au travail en traînant les pieds. Un scénario que vous reconnaissez ? Vous ne tirez vraisemblablement pas ou pas suffisamment de satisfaction de votre travail. Il y a de fortes chances pour que, bien que vous travailliez dans le cadre de vos compétences – un ensemble d’aptitudes acquises –, vous ne puissiez donner libre cours à vos talents. Par conséquent, votre travail ne vous procure pas d’énergie. Au contraire, il vous en fait perdre. Si c’est le cas, tirez la sonnette d’alarme : parlez-en avec votre supérieur ou les RH, et cherchez ensemble une solution afin de retrouver le plaisir de travailler.

6. Réfléchissez à vos valeurs

Qu’est-ce qui vous motive à sortir du lit le matin ? Ou : quelle contribution voulez-vous apporter à vos proches, vos collègues, votre organisation ou la société en général ? Si votre travail et les valeurs de votre entreprise sont en accord avec vos motivations intrinsèques, vous disposez d’un contexte propice pour trouver le bonheur au travail. Prenez donc le temps de réfléchir sérieusement à vos valeurs et osez prendre les mesures nécessaires en cas d’inadéquation.

En résumé, le bonheur au travail est une responsabilité partagée par l’employeur et le travailleur. Mais même lorsque votre organisation ne s’engage pas activement dans ce sens, vous pouvez entreprendre la démarche vous-même. Mettez ces conseils en pratique et vous verrez que votre bonheur au travail et celui de vos collègues s’améliorera.


Webinaire ‘Le bonheur au travail : mythe ou réalité’

Face à l’importante épidémie de burn-out qui les touche, de nombreuses entreprises ont du mal à faire face à cette société en pleine mutation. Les exigences sont de plus en plus grandes, les délais de plus en plus courts, et les travailleurs dévoués se retrouvent tiraillés entre leurs contraintes professionnelles d’une part et leur bien-être et leur bonheur au travail d’autre part. Existe-t-il une approche permettant de remettre l’homme au centre des préoccupations de l’entreprise ? Ou les travailleurs doivent-ils prendre leurs propres responsabilités en la matière ? Le bonheur au travail, est-ce un mythe ou une réalité ?

Inscrivez-vous au webinaire de Griet Deca et son collègue Kim Hilgert (Tryangle) qui aura lieu le 21 septembre durant la Semaine du Bonheur au Travail.


 

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts