Kevin, chercheur d’emploi, évoque 2020 et 2021 : « Positivement surpris par la qualité de la formation en ligne »

Hanne Janssens

Content Marketeer pour Cefora. Aime rechercher et partager de nouvelles idées et de nouveaux récits en matière de bonheur au travail, de RH, de culture de l’apprentissage, du marché du travail et de carrière.
Hanne Janssens
Temps de lecture : 4 minutes

Au début de 2021, nous portons un regard rétrospectif sur cette année étrange qu’a été 2020 et envisageons la nouvelle année. Pour ce faire, nous avons posé 7 questions à un dirigeant, un collaborateur et un chercheur d’emploi qui ont personnellement vécu l’impact de la crise sanitaire. « Je n’ai eu d’autre choix que d’apprendre à organiser les choses en ligne », explique Kevin Engels, chercheur d’emploi bien déterminé à se recycler et à passer de cuisinier à coordinateur de construction.


À propos de Kevin Engels

Kevin (29 ans), diplômé de l’école hôtelière Stella Maris de Merksem, a d’abord travaillé comme cuisinier. Au bout d’un certain temps, cependant, travailler tard le soir a commencé à devenir pesant pour lui. Par l’intermédiaire d’un restaurateur qui possède une entreprise de construction, il est entré en contact avec le secteur de la construction. Pendant un certain temps, il a combiné un travail de jour comme démolisseur et un travail du soir en cuisine. Puis il est allé travailler pour une entreprise d’échafaudage. Il suit à présent une formation de coordinateur de construction.


1. Comment avez-vous ressenti l’impact du coronavirus sur le plan professionnel en 2020 ?

« Pour moi, certaines questions administratives ont été particulièrement difficiles à gérer. Concernant les demandes en ligne, par exemple pour mes allocations de chômage, la communication était difficile : il fallait parfois attendre jusqu’à trois semaines pour obtenir une réponse. Normalement, vous allez dans un bureau pour parler à quelqu’un, mais cela n’est plus possible maintenant. Heureusement, j’ai pu appeler. »

« Mais j’ai aussi découvert les aspects positifs du coronavirus. Pendant la formation en ligne que je suis actuellement, je peux faire moi-même mon repas à midi et être assis à mon propre bureau. Je considère comme un avantage supplémentaire le fait de pouvoir maintenant travailler avec beaucoup plus d’outils de communication numérique. De plus, je n’ai pas de déplacement à faire, ce qui me laisse plus de temps pour me détendre. »

2. Quelle activité vous a permis de vous détendre pendant les confinements ?

« Normalement, j’aime faire beaucoup de sport : surtout courir et boxer. La boxe est un sport de contact. Elle n’a donc pas été autorisée pendant une grande partie de l’année 2021. Parallèlement, cuisiner pour mes « contacts câlins » a été la meilleure forme de détente pour moi.

3. Comment s’est déroulé le contact avec vos relations professionnelles ?

« Je n’en suis pas encore au stade du stage ou de la recherche d’emploi, car je suis encore une formation pour devenir coordinateur en construction. Pour l’instant, j’ai surtout – et exclusivement – des contacts numériques avec les autres participants à la formation. Le fait que je les connaisse déjà un peu est dû aux formateurs : ils ont spécialement organisé une activité numérique le matin pour nous motiver et créer un sentiment de groupe. Vraiment bien. »

« Je suis resté en contact avec des amis et d’anciens collègues en chattant ou en téléphonant régulièrement par vidéo. Parfois, nous nous rencontrions brièvement à l’extérieur et à une distance de sécurité, bien sûr. »

4. Quelle est la chose la plus surprenante que vous ayez apprise en 2020 ?

« Comment régler les choses par voie numérique, même si je ne suis pas fan de cette méthode. Je préfère encore le contact direct avec les personnes. Je n’ai pas eu d’autre choix que d’apprendre à tout faire en ligne, mais c’est peut-être utile dans un monde de plus en plus numérique. »

5. Que souhaitez-vous apprendre en 2021 ?

« J’aimerais continuer à me former en coordination de la construction. La formation que je suis actuellement est incroyablement intéressante. Par exemple, l’une des composantes est l’économie, ce qui est tout à fait nouveau pour moi. »

« J’ai suivi une formation en hôtellerie et je n’aurais jamais pensé trouver un domaine dans lequel je sois aussi bon qu’en cuisine. Maintenant que j’ai découvert ce travail, je veux m’y plonger davantage, m’améliorer et me tenir à jour aussi dans l’avenir. Même si je sais que ce ne sera pas facile. »

6. Quelle est votre expérience en matière de formations en ligne ?

« Je suis positivement surpris par la qualité de mon parcours de formation, que je suis à présent entièrement en ligne. La conversion de chaque partie de la formation en version numérique a dû être un sacré boulot. Les formateurs et les mentors nous familiarisent également avec toutes les plateformes et tous les outils. De plus, ils s’attèlent à me motiver à distance. Cela rend mon objectif, à savoir commencer à travailler comme responsable de chantier, de plus en plus réaliste. »

« Comme la formation n’est pas tellement longue, je doutais au début de pouvoir être prêt à exercer effectivement un métier après cela. Mais je me sens chaque jour plus confiant. Ce que j’apprécie également, c’est que chaque formateur est très accessible si on a des questions, même après les heures de la formation. »

7. Enfin, quel conseil souhaitez-vous partager avec d’autres chercheurs d’emploi en cette période de crise sanitaire ?

« Je dirais qu’il faut continuer à faire de l’exercice autant que possible. Quand on suit une formation en ligne, on reste longtemps assis sans bouger. N’oubliez pas de sortir de temps en temps pour bouger un peu. »


Apprendre est l’une de vos bonnes résolutions pour 2021 ?

Voir nos formations pour les chercheurs d’emploi


À lire aussi :

Ilse, dirigeante : « Le grand défi ? Garder le fun »

Kris, consultant: « Les formations précédentes sont à présent particulièrement utiles »

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts