Kris, consultant, évoque 2020 et 2021 : « Les formations précédentes sont à présent particulièrement utiles »

Hanne Janssens

Content Marketeer pour Cefora. Aime rechercher et partager de nouvelles idées et de nouveaux récits en matière de bonheur au travail, de RH, de culture de l’apprentissage, du marché du travail et de carrière.
Hanne Janssens
Temps de lecture : 4 minutes

À l’approche de 2021, nous avons porté un regard rétrospectif sur cette année étrange qu’a été 2020 et envisagé la nouvelle année. Pour ce faire, nous avons posé 7 questions à un dirigeant, un collaborateur et un chercheur d’emploi qui ont personnellement vécu l’impact de la crise sanitaire. « Lorsqu’on travaille à domicile, de petits rituels peuvent aider à séparer travail et vie privée », explique Kris Van Nieuwenhove, consultant chez Pauwels Consulting.


À propos de Kris Van Nieuwenhove

Kris (50 ans) travaille au sein de l’agence de consultance Pauwels Consulting. En tant qu’expert en excellence opérationnelle (opex), il aide les entreprises à optimiser leurs processus de production. Avant le confinement, il a suivi trois formations différentes chez Cefora : MS Project, MS Excel Visual Basic et MS Power BI. Il donne lui-même des webinaires à ses collègues en se basant sur son expertise professionnelle.


1. Comment avez-vous ressenti l’impact du coronavirus sur le plan professionnel en 2020 ?

« Au début du premier confinement, j’étais en mission chez un client important. Là-bas, tout s’est arrêté quasi instantanément et mon contrat a été résilié. Ensuite, j’ai été mis en chômage technique partiel pendant un certain temps.

Nous l’avons senti sur le plan financier : avec la différence de salaire, j’aurais pu payer le loyer du kot d’étudiants de mes filles pendant un an. Heureusement, j’ai pu travailler à temps partiel au bureau de mon employeur. Et en été, les missions ont recommencé à arriver. »

2. Quelle activité vous a permis de vous détendre pendant les confinements ?

« Mon hobby, c’est marcher de longues distances, 35 kilomètres ou plus. J’ai déjà fait trois fois le Dodentocht de Bornem : c’est faire 100 kilomètres de marche en 24 heures. L’édition de cet été a été annulée à cause de la crise sanitaire, mais l’organisation a proposé une alternative : faire soi-même une randonnée de 100 km en 4 semaines au profit de la recherche sur le vaccin contre le coronavirus. Nous avons ensuite fait une randonnée de 100 km dans notre région en 24 heures. »

3. Comment s’est déroulé le contact avec vos relations professionnelles ?

« Pendant le confinement, je suis resté en contact avec mes collègues et mon superviseur direct par l’intermédiaire de MS Teams, de WhatsApp, des e-mails et du téléphone. C’était en fonction de mon travail à temps partiel au siège, mais en même temps, cela me permettait de rester impliqué dans ce qui se passait dans l’entreprise. »

4. Quelle est la chose la plus surprenante que vous ayez apprise en 2020 ?

« Ce n’est pas que j’ai été véritablement surpris, mais ça été un grand changement pour moi de travailler depuis la maison et de tout faire en ligne. Je n’étais pas du tout habitué à cela, car les clients préfèrent que vous travailliez dans leurs bureaux. Maintenant, je peux utiliser MS Teams ou Zoom pour organiser des réunions, chatter, gérer des break-outrooms, changer de décor, etc. »

« Les réunions en ligne m’encouragent à utiliser davantage l’outil MS Power BI. La formation spécialisée que j’ai suivie chez Cefora à cette fin est maintenant encore plus utile. Avec MS Power BI, vous pouvez rapidement analyser de grandes quantités de données et les intégrer dans des graphiques et des rapports clairs. Cela permet un gain de temps énorme pour les réunions de production qui se déroulent normalement en présentiel. Je continuerai à utiliser cet outil à l’avenir. »

5. Que souhaitez-vous apprendre en 2021 ?

« Après 27 ans d’expérience pratique, j’aimerais partager davantage mes connaissances. Il m’arrive déjà de soutenir des collègues, mais je veux vraiment apprendre à devenir un bon coach et un mentor. Mon employeur nous encourage à suivre des formations sur ce thème. Donc cette année, je vais certainement m’inscrire pour une formation en coaching. »

6. Quelle est votre expérience en matière de formations en ligne ?

« J’ai récemment élaboré et donné huit webinaires pour mon travail, ce qui me donne plus d’expérience en tant que formateur qu’en tant que participant. Au début, j’avais du mal à savoir si les participants pouvaient tout suivre, car ils ne sont pas ou très peu visibles au bas de l’écran. »

« Vous pouvez gérer ce problème grâce à des rendez-vous individuels, au cours desquels chaque participant reçoit des explications supplémentaires basées sur un exemple tiré de sa propre pratique professionnelle. Quand je constate que cela les aide à avancer, j’en tire une grande satisfaction. »

7. Enfin, quel conseil souhaitez-vous partager avec d’autres travailleurs en cette période de crise sanitaire ?

« J’entends mes collègues dire que travail et vie privée se chevauchent de plus en plus lorsqu’on télétravaille. De petits rituels peuvent aider à maintenir une séparation nette entre les deux. Par exemple, chaque matin, je mets mes chaussures comme si je partais travailler, bien que je n’aie que les escaliers à monter pour aller dans mon espace de travail aménagé au grenier. Et le soir, je les enlève. »


Apprendre est l’une de vos bonnes propositions pour 2021 ?

Voir nos formations en ligne


À lire aussi :

Ilse, dirigeante : « Le grand défi ? Garder le fun »

Kevin, chercheur d’emploi : « Positivement surpris par la qualité de la formation en ligne »

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts