Découvrez les tendances L&D de 2016… et de 2017

Le début d’année est le moment idéal pour faire le point. Quelles sont les meilleures tendances en matière de Learning & Development (L&D) ?

Nos collègues américains sont catégoriques : le micro-learning, le LMS et le virtual training sont les grandes tendances L&D qui ont marqué 2016. Ces termes vous sont inconnus ? Rassurez-vous : il n’est pas trop tard. Comme l’explique notre spécialiste Jan Van Eycken, instructional designer :

« À l’image de la météo belge, les tendances L&D sont extrêmement changeantes. Il faut donc surtout se concentrer sur les évolutions à long terme. »

En prenant du recul, on constate que les développements L&D de 2016 s’inscrivent dans le droit fil de ceux qui étaient déjà d’actualité en 2015 et qui le seront encore en 2017. Nous les avons résumés pour vous.

Tendance L&D numéro 1 : nous apprenons en déplacement

Sur nos smartphones ou nos tablettes, à la maison ou dans le train, entre deux réunions ou pendant le petit déjeuner… Tout est mobile aujourd’hui, et l’apprentissage aussi. Résultat ? Une demande croissante de brefs moments d’apprentissages en ligne, souvent en complément des formations en classe.

Cette demande correspond à une tendance qui existe depuis plus de dix ans et qui prend de plus en plus d’ampleur :

« L’apprentissage, c’est comme le whisky. Un bon mélange est toujours plus alléchant. »

Quels ingrédients sublimeront le blended learning dans les prochaines années ? Petit tour d’horizon…

  • Flipped classroom : des moments d’apprentissage numérique libres pour compléter les sessions en classe.
  • Virtual training: des formations interactives en ligne dans une classe virtuelle, mais avec un « vrai » professeur (Cefora vous en propose déjà trois).
  • Micro learning: des blocs bien délimités de matière en ligne, facilement accessibles à vos collaborateurs.

Tendance L&D numéro 2 : nous définissons nous-mêmes notre parcours

Les travailleurs apprennent où et quand ils le souhaitent. Définir leur parcours de formation de A à Z n’a donc aucun sens. « Les travailleurs étaient autrefois passagers. Ils sont désormais chauffeurs », métaphorise Jan Van Eycken. « La ligne d’arrivée est plus ou moins fixe, mais ils choisissent eux-mêmes le chemin à emprunter. Ils décident quand mettre les gaz et quand s’arrêter pour reprendre leur souffle. »

« Les travailleurs étaient autrefois passagers. Ils sont désormais chauffeurs »

Tendance L&D numéro 3 : les RH deviennent un GPS

Mais quel rôle jouent encore les RH si les travailleurs choisissent eux-mêmes leur parcours de formation ? C’est simple : celui de guide et de facilitateur, tel un GPS qui propose différents itinéraires sans perdre la destination de vue. Il recalcule l’itinéraire à temps, l’enregistre et l’évalue une fois la destination atteinte.

Les départements RH comptent, dans ce cadre, de plus en plus sur les learning management systems (LMS) : des logiciels qui suivent les parcours de formation de tous les travailleurs et qui s’imbriquent dans d’autres systèmes RH. Le but ? Mieux mesurer les résultats et offrir des formations encore plus pertinentes.

Quelles seront, selon vous, les tendances L&D de 2017 ? Donnez-nous votre avis dans le module de commentaires.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LE QUOI DE NEUF DU CEFORA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Formerpourréussir.be est une chouette source d'inspiration pour vous ? Vous souhaiteriez cependant en savoir encore plus sur l'organisation de formations ? Ou mieux connaître les formations du Cefora ? Dans ce cas, inscrivez-vous sans tarder à notre newsletter mensuelle.

Related Posts