Deux plateformes d’apprentissage de nouvelle génération qui seront peut-être l’avenir des LMS

Nous avons déjà évoqué plusieurs grands learning management systems (LMS) dans de précédents articles. Ces systèmes sont, certes, performants. Mais peuvent-ils encore survivre au temps des interfaces rapides, mobiles et modernes ? Au temps d’apprenants exigeants, qui attendent la même expérience utilisateur que celle offerte par leur iPhone, YouTube et autres Instagram ?

Pourquoi ne pas envisager les plateformes d’apprentissage de « nouvelle génération » ? Elles placent l’utilisateur et son expérience au centre des préoccupations. Et elles sont axées sur les données. Nous vous en présentons certaines et en épinglons les avantages et inconvénients.

Deux nouvelles plateformes

Le marché des plateformes de nouvelle génération est loin d’être aussi étendu que celui des LMS traditionnels. Les nouvelles plateformes recèlent toutefois potentiellement une valeur ajoutée pour votre politique d’apprentissage…

1. Degreed

La pionnière. La force de cette plateforme réside dans ses innombrables possibilités d’intégration avec les fournisseurs de contenu existants, ce qui permet à l’utilisateur final de créer son propre environnement d’apprentissage. Degreed est accessible gratuitement pour les particuliers. Les entreprises désireuses de l’utiliser devront, quant à elles, s’acquitter d’une somme conséquente.

2. Axonify

Axonify connaît un succès grandissant. L’approche de cette plateforme repose sur le micro-learning. Axonify entend apporter une réponse moderne aux acteurs traditionnels, en leur proposant une approche différente et innovante.

Attention : il ne s’agit pas des seuls acteurs du genre. Fuse et EdConnect sont deux autres plateformes qui méritent également votre attention.

Quelles sont la nouveauté et la particularité de ces plateformes d’apprentissage ?

User-centricity : moderne, spontané et personnalisé

Customer-centricity ou user-centricity ? Autrement dit, accorder une place centrale à l’utilisateur final. Il s’agit d’une stratégie clé pour de nombreuses entreprises à succès. Les plateformes d’apprentissage de nouvelle génération surfent également sur cette tendance. Elles placent « l’apprenant » au cœur de leur stratégie et élaborent leur fonctionnement de la perspective de l’utilisateur final. Elles se concentrent, pour ce faire, sur l’expérience utilisateur (UX) et l’interface utilisateur (UI).

Pourquoi cette stratégie est-elle nécessaire ?

Tout simplement parce que l’apprentissage se fait partout et à tout moment. Non seulement just-in-case, mais aussi just-in-time. Les utilisateurs considèrent en effet le service, le confort et la rapidité des Google et autres YouTube comme la norme. Les plateformes d’apprentissage doivent s’adapter en conséquence et faciliter ce processus d’apprentissage spontané.

Le user-centricity est, de ce fait, le principal point de fracture avec les LMS traditionnels. Ces derniers prennent trop souvent le volet administratif comme point de départ et paraissent dépassés. Juliette Deny, directrice de Growth Engineering :

« Si votre LMS vous évoque un vent de nostalgie pour le design web des années 1990, c’est qu’il est temps de l’actualiser ! »

Un flux de données pour ajuster l’apprentissage

Que révèlent les données des LMS traditionnels ? Quelques rapports standards sur qui a suivi quel cursus et, peut-être, le score final afférent au test. Les plateformes d’apprentissage de nouvelle génération reposent, quant à elles, en permanence sur un flux de données entrantes.

Dans quel but exactement ?

  • Pour clarifier le lien entre l’apprentissage et les objectifs de l’entreprise. N’est-ce pas le but de l’apprentissage, après tout ? Non seulement pour permettre à l’individu de s’épanouir, mais aussi pour contribuer aux objectifs de l’organisation.
  • Pour adapter encore mieux les trajets d’apprentissage à l’utilisateur final par le biais de l’intelligence artificielle et du machine learning. C’est ce qu’on appelle l’apprentissage « adaptatif ». Des algorithmes sont utilisés pour rapprocher le contenu pédagogique d’apprentissage des besoins du collaborateur.
  • Pour intégrer aisément la plateforme avec d’autres applications d’entreprise. Adieu aux systèmes qui entendent proposer tous les services. L’avenir se jouera donc dans l’intégration et dans l’échange de données entre les plateformes d’apprentissage et les fournisseurs de contenu.

Transition immédiate : et après ? Commençons par analyser.

Si tout cela laisse augurer un avenir bien rose, réfléchissez bien avant de passer avec enthousiasme à une nouvelle plateforme…

  • Les anciens LMS sont peut-être trop centrés sur l’aspect administratif, mais si ce système est tout à fait au point au sein de votre entreprise, la transition représente un investissement considérable.
  • Les plateformes de nouvelle génération sont également plus coûteuses en elles-mêmes.
  • Tout dépend des besoins de votre entreprise.
    • Vos apprenants sont généralement plus âgés et moins soucieux des nouvelles technologies ? La transition peut alors probablement attendre, jusqu’à ce que les problèmes de démarrage des plateformes de nouvelle génération aient été éradiqués.
    • Votre équipe se compose de collaborateurs plus jeunes ? L’interface moderne les motivera alors assurément à apprendre plus et plus rapidement.

Votre avis

Vous êtes impatient(e) de migrer vers une nouvelle plateforme ? Ou vous préférez conserver votre environnement d’apprentissage habituel ? Ou vous connaissez d’autres exemples de systèmes de pointe ? Dites-nous tout ci-dessous.

LE QUOI DE NEUF DU CEFORA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Formerpourréussir.be est une chouette source d'inspiration pour vous ? Vous souhaiteriez cependant en savoir encore plus sur l'organisation de formations ? Ou mieux connaître les formations du Cefora ? Dans ce cas, inscrivez-vous sans tarder à notre newsletter mensuelle.

Related Posts