Digital Transformation Manager : métier de l’avenir ou déjà du présent ?

Hanne Janssens

Content Marketeer pour Cefora. Aime rechercher et partager de nouvelles idées et de nouveaux récits en matière de bonheur au travail, de RH, de culture de l’apprentissage, du marché du travail et de carrière.
Hanne Janssens
Temps de lecture : 4 minutes

Cefora a mené une enquête afin de déterminer dans quelle mesure certaines des professions de l’avenir existent déjà aujourd’hui dans les organisations de la CP 200. Dans ce premier article, nous nous sommes penchés sur la fonction de Digital Transformation Manager.

Qu’est-ce qu’une transformation numérique ?

Une organisation engagée dans l’innovation numérique ne connaît pas nécessairement une transformation numérique. Si, par exemple, vous achetez une plateforme sur laquelle vos collaborateurs peuvent entrer leurs vacances, on parle de numérisation, mais pas encore de transformation numérique.

Une transformation numérique va bien au-delà de la simple mise en œuvre de la technologie. Il s’agit de la transition vers un nouveau modèle d’affaires innovant, qui crée une valeur ajoutée pour les collaborateurs et les clients. Les innovations numériques soutiennent cette transformation. Songeons, par exemple, à une société comme Telenet, opérateur de télécommunications classique, qui a opéré une transformation basée sur diverses technologies numériques pour devenir une entreprise de haute technologie.


Pas de consensus

Notre étude montre qu’il n’existe pas de consensus sur la définition de ce qu’est une transformation numérique. Certaines entreprises utilisent la définition stricte (une transformation du modèle d’affaires), d’autres qualifient également de transformation numérique différentes formes de numérisation.


En quoi consiste la fonction de Digital Transformation Manager ?

En raison de l’absence de consensus sur ce qu’est exactement une transformation numérique, le rôle de Digital Transformation Manager varie d’une entreprise à l’autre. Nos interviews nous ont permis d’identifier quatre missions essentielles.

1. Tâches stratégiques

Il s’agit des tâches en lien avec l’élaboration de la vision politique de la transformation numérique, en étroite concertation avec la direction. Citons, à titre d’exemple, la réalisation d’analyses d’entreprises et de marchés, la formulation d’objectifs et l’élaboration de modèles d’affaires. Un Digital Transformation Manager consacre beaucoup de temps à ces tâches, surtout dans la phase initiale de la transformation numérique.

2. Gestion de projet

Un Digital Transformation Manager est souvent un chef de projet qui doit coordonner, planifier, analyser et communiquer beaucoup d’aspects. En fonction de la taille du projet, il sous-traite une partie de ces tâches à des consultants ou à des gestionnaires de projet.

3. Tâches techniques

Ici aussi, la taille du projet détermine la mesure dans laquelle le Digital Transformation Manager prend en charge ou externalise ces tâches. Le développement d’un MVP (minimum viable product), par exemple, est une tâche technique importante : il s’agit d’une sorte de prototype destiné à prouver que l’innovation proposée apportera une valeur ajoutée. Ce n’est qu’une fois cette étape franchie que le développement d’un produit peut vraiment commencer.

4. Gestion du changement

Mettre en œuvre des innovations, former des collaborateurs, adapter les processus d’entreprise… Ces tâches constituent le véritable cœur de la transformation. Le Digital Transformation Manager guide l’organisation et tous ses collaborateurs lors de la transition.


« Un travail de longue haleine »

Cefora a son propre Digital Transformation Manager. « Une transformation numérique réussie repose sur une stratégie claire », explique Helen Tueni. « Elle doit être soutenue par la direction. C’est capital. »

« Dans mon rôle de team leader, je coordonne et je communique en tant que relais entre la direction, l’IT et les différentes équipes. L’aspect le plus difficile de mon travail est la gestion du changement. En tant que Digital Transformation Manager, vous devez convaincre chaque stakeholder de l’utilité de la transformation. Car vous n’introduisez pas seulement de nouveaux outils, mais aussi une manière entièrement nouvelle de travailler. Et ça, c’est un travail de longue haleine. »

Découvrez comment Helen Tueni a participé au lancement de notre nouveau site web.


Digital Transformation Manager : aujourd’hui ou demain ?

Après les 10 interviews approfondies, nous avons contacté 29 organisations qui ont suivi une formation consacrée à l’innovation numérique chez Cefora. Il s’est avéré que :

  • aucune de ces organisations n’a eu un Digital Transformation Manager ;
  • il a souvent été question d’une innovation numérique, mais elle était généralement trop limitée pour parler d’une véritable transformation numérique. Les organisations n’ont pas non plus été en mesure de présenter des résultats concrets ;
  • les tâches d’un Digital Transformation Manager sont souvent bel et bien effectuées, mais de façon dispersée par différents collaborateurs.

Conclusion : les organisations travaillent sur des innovations numériques, mais s’en tiennent souvent à des initiatives isolées. Sans Digital Transformation Manager.


Quid de la crise sanitaire ?

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les applications numériques sont soudainement devenues très importantes. Non seulement pour collaborer, mais aussi pour atteindre les clients. Une transformation numérique s’impose donc plus tôt que prévu dans les organisations qui sont à la traîne sur le plan numérique.

« Le manque de connaissances technologiques est souvent une excuse pour ne pas s’adapter », explique Helen Tueni. « Mais vous pouvez aisément acquérir ces connaissances. Les organisations doivent avant tout être flexibles. Il est capital pour elles de réagir rapidement et d’oser changer les processus existants. Mais pas sans une stratégie claire, bien sûr. »


Vous souhaitez en savoir plus sur la fonction de Digital Transformation Manager ?

Téléchargez le rapport complet ici (néerlandais).


À propos de l’enquête

Le département Insight & Forecast de Cefora analyse les tendances qui se manifestent dans les organisations de la CP 200. Cette démarche nous permet d’adapter notre offre de manière optimale à leurs souhaits et leurs besoins. Dans une nouvelle étude, nous avons examiné un certain nombre de « professions de l’avenir ». Dans le cadre de l’enquête sur la fonction de Digital Transformation Manager, nous avons interrogé dix personnes qui – à en juger par le titre de leur fonction – exercent ce métier. Nous avons complété les informations ainsi recueillies en interrogeant 29 autres organisations.

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts