« La curiosité et l’envie d’apprendre m’ont permis de trouver ma voie professionnelle »

Hanne Janssens

Content Marketeer pour Cefora. Aime rechercher et partager de nouvelles idées et de nouveaux récits en matière de bonheur au travail, de RH, de culture de l’apprentissage, du marché du travail et de carrière.
Hanne Janssens
Temps de lecture : 5 minutes

Vous cherchez un job sympa ? Comme Patrick, devenez administrateur réseaux informatiques en suivant une formation chez Cefora en collaboration avec Bruxelles Formation. Car après des années de galère, ce globetrotter bruxellois a enfin trouvé sa voie et un emploi chez IRISnet, à la hauteur de ses compétences et de ses ambitions.

« Comment rebondir après un échec professionnel ? Apprendre, apprendre, apprendre… pour se reconvertir et trouver un job qui offre des débouchés et du sens », explique Patrick Feyaerts, 36 ans. « Après avoir suivi des cours de multimédia à l’IAD à Louvain-la-Neuve, ma route professionnelle m’a mené aux 4 coins du monde, toujours à la recherche d’un emploi correspondant à mes études et mes aspirations.

J’ai connu des hauts, mais aussi beaucoup de bas. J’ai exercé de nombreux métiers, pour la plupart bien éloignés de ma formation artistique de base : technicien de surface, cueilleur de fruits, garçon de café, conseiller en électroménager, Virtual Reality Designer (le seul lié au multimédia) et même… policier. »

Le déclic ? Mon engagement à la Police !

« Pourquoi rentrer dans la Police ? J’avais en tête de devenir informaticien au sein de la Federal Computer Crime Unit, une cellule qui lutte contre la criminalité grave et organisée. Mais pour y arriver, je devais passer par le parcours classique du « policier ». Et donc commencer par une expérience de terrain même si on est destiné à travailler dans un bureau par la suite. J’ai fait une année complète d’académie. Et j’ai réussi.

Ensuite, je suis arrivé en stage probatoire de 6 mois comme inspecteur de quartier, au terme duquel on décide si vous pouvez continuer ou pas. Et dans mon cas, cela s’est soldé par un nouvel échec. C’est un métier difficile, la police. On y voit des choses très dures, on y vit des situations très critiques. Et moi, avec mon caractère très empathique, j’ai clairement vu que je n’étais pas fait pour cela. »

Mon avenir ? Devenir administrateur de réseaux

« Entre des études sans débouchés, des jobs artistiques complètement saturés, trouver ma voie n’avait rien d’évident… Mais cette fois-ci, en sortant de la police, je savais exactement ce que voulais faire : devenir gestionnaire de réseaux, afin d’assurer la bonne circulation des informations entre les hommes et les organisations.

Sur les conseils d’un ami, je me suis inscrit en ligne à la formation « Essentiel des systèmes et réseaux » de Cefora. Quels étaient mes objectifs ? Apprendre les bases du métier et obtenir la CCNA (une certification Cisco reconnue dans le monde) ainsi qu’une certification ITIL (management IT). Avec ces 2 diplômes, j’aurais le meilleur bagage pour commencer une nouvelle vie professionnelle, qui aurait de l’avenir et qui me plairait. »

Quand le jour J est arrivé, j’étais fin prêt

« Mais participer à cette formation Cefora n’est pas facile. La sélection des candidats est assez dure. Il y a beaucoup d’appelés (plus d’une centaine), et peu d’élus (12 au total). Pour mettre mes connaissances à niveau, j’ai donc d’abord suivi 2 cours d’un mois en programmation et en système des réseaux chez Bruxelles Formation et je me suis formé en solo via OpenClassrooms, une plateforme de formations gratuites très pratique.

Au final, j’avais ce projet bien en tête. Lors des entretiens de motivation, cela s’est ressenti directement. J’ai justifié mon parcours parce que je savais d’où je venais et je savais où j’allais. Et comme j’avais de l’expérience en informatique… j’ai été accepté. Début novembre 2019, je commençais ma formation de 6 mois qui, avec le Covid-19, s’est finalement étalée sur 9 mois. »

Un groupe hétérogène, mais très uni

« C’est une formation très intense, en ligne et en présentiel. J’y ai reçu de la théorie sur les réseaux, Windows et Linux, en math pour le binaire et l’hexadécimal. J’y ai aussi fait beaucoup d’exercices pratiques en labo avec des switchs et des routeurs. Et pour optimiser ma recherche d’emploi, un coach m’a donné de précieux conseils : faire mon CV, préparer mes entretiens d’embauche, gérer mon profil sur LinkedIn.

Les cours ? D’excellente qualité et très interactifs. Notamment ceux donnés par notre professeur principal Steve De Jong. Les élèves ? Le plus jeune avait 19 ans, et le plus vieux 38. Et même si nous avions des profils et parcours de vie très différents, nous nous sommes tout de suite bien entendus et entraidés. C’était important car, pour obtenir une certification Cisco, il faut avoir minimum 82,5 % aux examens qui sont donnés uniquement en anglais. Et tout le monde a réussi ! »

Engagé sur le champ chez IRISnet

« Le Covid-19 ne m’a pas donné l’occasion de faire un stage. Mais avec mon diplôme en poche, j’ai rapidement été engagé chez IRISnet, une PME de 100 personnes qui gère et développe l’infrastructure réseau de télécommunication des services publics de la Région de Bruxelles-Capitale. Avec plus de 380 km de fibres optiques, vous imaginez le travail !

Mon job ? Je m’occupe du bon fonctionnement et de l’optimisation des réseaux de la structure : le câblage, le routage, la sécurité, les différents comptes utilisateur, les droits d’accès… Bref, je résous au quotidien les problèmes de téléphonie, de switchs, de routeurs des Polices, CPAS, administrations communales, hôpitaux, du SIAMU, etc. »

Une formation Cefora 100 % utile !

« Cela fait 3 mois que je travaille là… et je suis comblé. Tout ce que j’ai appris lors de ma formation Cefora m’est utile au quotidien, même si j’ai encore tellement de choses à apprendre. Heureusement, chez IRISnet, j’aurai l’opportunité de faire évoluer mes connaissances. C’est une excellente chose, car l’informatique innove à une allure folle.

Après des années de doute et d’intranquillité, je me sens aujourd’hui enfin à ma place. Et malgré le fait qu’IRISnet soit déjà une grosse structure, l’ambiance reste familiale. L’équipe est soudée, le business est en développement et j’ai de bons patrons. Cela vaut de l’or !

N’ayez pas peur de l’échec : il vous fera grandir

Un conseil aux chercheurs d’emploi ? Ne baissez jamais les bras, soyez patient et gardez le cap. Ce qui m’a sauvé pendant toutes ces années de galère ? Chercher en moi cette force de continuer. Apprendre en permanence, faire des projets et établir un calendrier. Et m’y tenir. La détermination est quelque chose qui m’a souvent sauvé de situations difficiles. Chaque personne a son heure. À un moment donné, les choses se mettent en place. »


Saviez-vous que 3 chercheurs d’emploi sur 4 trouvent un job après leur formation chez Cefora ?

Découvrez comment Cefora peut vous aider

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts