« Mon rêve : devenir Data Analyst et aider les entreprises dans leur transformation digitale »

Hanne Janssens

Content Marketeer pour Cefora. Aime rechercher et partager de nouvelles idées et de nouveaux récits en matière de bonheur au travail, de RH, de culture de l’apprentissage, du marché du travail et de carrière.
Hanne Janssens
Temps de lecture : 5 minutes

Courageux et ambitieux, Mohammad n’a pas hésité une seconde. Lorsque la situation économique en Iran se complique, il décide de partir vers d’autres cieux pour découvrir d’autres cultures et poursuivre ses études. Arrivé en Belgique via la France, il a enfin réalisé son rêve : devenir Data Analyst dans une entreprise de pointe, grâce à une formation professionnelle de longue durée chez Cefora.

L’envie de parcourir le monde et découvrir de nouvelles cultures trottait dans la tête de Mohammad (28 ans à l’époque) depuis un moment… Et quand des décisions économico-politiques placent son pays, l’Iran, et ses habitants dans une situation très difficile, il décide de réaliser son rêve.

« Après avoir quitté mon job d’ingénieur à l’IOEC – une multinationale spécialisée dans les installations pour l’industrie du pétrole et du gaz – et laissé une partie de mon cœur sur ma terre natale, je déménage en France avec mon épouse, dans l’espoir d’une vie meilleure… »

A new way of living

« Sortir de ma zone de confort m’a demandé du courage. Heureusement, nous étions deux pour affronter l’inconnu », poursuit avec enthousiasme Mohammad. Pour expérimenter de nouvelles méthodes d’apprentissage, il décide de reprendre ses études d’abord à Grenoble où il obtient son master en génie industriel, ensuite à Lyon à l’Institut National des Sciences Appliquées, où il poursuit sa thèse en génie industriel et mathématique.

Après 3 ans, j’ai obtenu mon doctorat, tout en travaillant dans le domaine de l’optimisation logistique. J’ai appris le français et je me suis progressivement intégré. Nous étions en juin 2017. La situation en Iran ne s’améliorait guère, je n’avais pas envie de rentrer. Mais pour vivre, il me fallait trouver au plus vite un job. »

Data Analyst, un profil très à la mode

« Après quelques candidatures, je trouve un contrat de courte durée dans un centre de recherche pour travailler sur un sujet multidisciplinaire dans l’optimisation des informations commerciales. Et là, c’est le déclic ! En me familiarisant avec les outils d’optimisation des tâches et d’analyse des données, je découvre ma vocation : devenir Data Analyst, un profil très recherché par les entreprises en pleine transformation digitale. »

« Ce qui me plait dans ce métier ? Développer des processus pour recueillir des données brutes et en extraire une information pertinente afin d’aider les prises de décision. C’est un travail d’équipe qui peut m’amener à travailler dans tout type d’entreprises et avec différents départements : marketing, logistique, product management, support… Les possibilités sont immenses et le marché de la Big Data est en plein boom ! »

Quand vous êtes obligé de bouger, bougez

« Je prospecte plusieurs employeurs pour trouver un job en rapport avec l’analyse des données. Mais là : grosse désillusion. Si on me confirme que mes qualités rigoureuses, ma passion pour les chiffres et les statistiques et mon esprit analytique correspondent bien au profil recherché, mes connaissances et mon expérience ne suffisent pas.

Qu’importe ! Je décide illico de me former via un site de formation en ligne sur Coursera avec la ferme intention de vivre de ma passion au plus vite. Mais la vie vous réserve toujours des surprises. J’allais arriver au bout de mes efforts et avais déjà établi quelques contacts quand on propose un nouveau poste à mon épouse, mais celui-ci est situé… en Belgique ! »

Actiris et Cefora, une rencontre idéale

« Nous refaisons nos valises, laissons derrière nous nos amis et déménageons à Bruxelles. Mais ici, je ne connais vraiment personne. Et comme je ne veux absolument pas rester sans travail, je m’inscris chez Actiris qui me conseille de perfectionner mes connaissances pour mettre toutes les chances de mon côté dans ma recherche d’emploi.

Après quelques recherches sur le net, je découvre la formation Data Analyst de Cefora d’une durée de 5 mois en partenariat avec Bruxelles Formation. Exactement ce qu’il me fallait ! Sans hésiter, je pose immédiatement ma candidature en ligne. Nous sommes en mars 2020, au début du confinement, mais toutes les nouvelles inscriptions sont malheureusement bloquées. Je prends mon mal en patience, reste motivé et, en attendant, continue à étudier seul dans mon appartement. »

12 étudiants super motivés

« Quelques semaines après, Cefora me recontacte me demandant d’envoyer mon CV. Je passe ensuite un test en ligne, que je réussis, suivi d’un entretien de motivation via Teams. Sur plus de cent candidats, j’ai fait partie des 12 qui ont été finalement sélectionnés. J’étais l’homme le plus heureux du monde !

Nous avions tous un parcours très différent mais étions super motivés. L’ambiance dans le groupe était géniale. Tout le monde était plus ou moins familiarisé avec l’informatique, mais personne n’était spécialisé dans la partie plus spécifique des données. »

Une formation axée sur la pratique

« Pendant plus de 5 mois, j’ai étudié 3 langages de programmation, 5 ou 6 logiciels et outils ainsi que plusieurs méthodes. J’ai appris comment analyser, transférer, visualiser et prévoir les données, comment travailler avec les databases, et aussi comment faire les relations entre les méthodes et les outils. C’était très complet, avec très peu de théorie et beaucoup d’exercices.

J’avais déjà suivi de nombreuses formations en Iran et en France, mais la méthode Cefora est beaucoup plus pratique. J’ai adoré ! Les formateurs connaissaient exactement les sujets qui intéressent les entreprises. Mon apprentissage a été immédiatement utile pour exercer mon métier actuel. »

Pas de stage, mais tout de suite un job

« Avant la fin de ma formation, grâce aux conseils judicieux de ma coach Anouchka, j’ai mis à jour ma page LinkedIn avec mes nouvelles compétences, placé mon CV sur ICT Job et d’autres sites d’emploi et ma situation a complètement changé. J’ai eu beaucoup d’appels de recruteurs… Et j’ai rapidement été engagé chez Amaris Consulting. Incroyable !

Cette société de consultance m’a immédiatement placé pour une première mission de 4 mois dans une multinationale japonaise qui produit des boîtes de vitesse automatique. Le but ? Au sein d’une grosse équipe, digitaliser le processus de supply chain pour optimiser toute la chaîne logistique. Mon rôle ? Combiner les compétences d’analyse de business et de données de l’historique concernant la commande des produits pour optimiser les processus d’approvisionnement et ainsi éviter les ruptures de stock.

Mon conseil aux chercheurs d’emploi ? Bougez ! Ne restez pas dans une situation bouchée. Comme moi, n’hésitez pas à vous remettre en question et à changer de cap. Vous vous découvrirez des ressources insoupçonnées. Si j’avais attendu que le hasard décide pour moi, je n’aurais jamais repris le contrôle de ma vie. J’ai eu des moments de doute, mais je suis toujours resté motivé. »


Saviez-vous que 3 chercheurs d’emploi sur 4 trouvent un job après leur formation chez Cefora ?

Découvrez comment Cefora peut vous aider

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts