Le mastery learning : la méthode qui promet un niveau d’apprentissage élevé

Connaissez-vous le mastery learning (pédagogie de la maîtrise) ? Non ? Rassurez-vous : vous n’êtes sans doute pas le seul… Cette méthode pédagogique existe pourtant depuis cinquante ans déjà. Elle promet un haut rendement d’apprentissage à tous les profils, indépendamment de leurs connaissances préalables ou de leur expérience. Cette méthode tient-elle ses promesses ? Découvrez-le ici !

Apprendre pour aller de l’avant, pas selon un délai

Le mastery learning est une approche pédagogique présentée par Benjamin Bloom, en 1968. Il se fonde sur l’idée que l’on n’apprend pas selon des délais fixés au préalable, mais en vue d’atteindre un degré de connaissance donné.

Une formation n’aurait donc pas, par exemple, une même durée de deux jours pour tous les participants. Avec le mastery learning, l’apprenant doit, au contraire, maîtriser la matière selon un certain niveau de complexité avant de passer au niveau supérieur, d’où le terme « mastery » (maîtrise en français).

Tirez un trait sur l’approche « taille unique » !

Le mastery learning se fonde sur le principe que chaque apprenant est unique. Chacun a son propre rythme d’apprentissage, ses propres connaissances et ses propres centres d’intérêt. Certaines personnes manifestent une aptitude à maintenir leur niveau de concentration longtemps, d’autres pas. Certains ont besoin de répétitions fréquentes, d’autres se contentent d’une seule explication. L’approche uniforme de l’enseignement traditionnel ne tient pas compte de cette diversité.

Sal Kahn l’exprime à merveille dans cette conférence TED :

Comment appliquer la méthode ? En ligne !

Un cadre traditionnel se prête difficilement au mastery learning. L’apprentissage en ligne est plus adéquat. Car tout comme le mastery learning, l’e-learning est…

… flexible

L’apprenant s’instruit où et quand il le veut, en se fondant sur sa propre connaissance préalable.

… motivant pour l’apprenant

Le participant doit avoir envie d’étendre son savoir via :

  • une diversité de contenus et de défis comme des capsules vidéo percutantes, un large panel d’exercices, des travaux et des épreuves d’évaluation ;
  • la récolte de points et de badges et la possibilité de se mesurer aux autres ;
  • un large éventail de cours.

… évolutif, du plus simple au plus complexe

Avant de courir, il faut apprendre à marcher. Un savoir complexe se bâtit toujours à partir de rudiments. C’est une donnée communément admise qui figure depuis longtemps dans la littérature sur les sciences cognitives et la théorie de la charge cognitive.

Les badges, maillons du mastery learning

Illustratie: edstuckinthecloud.com/tag/open-badges

Un cours de mastery learning en ligne doit pouvoir aiguiller adéquatement le participant. Il doit offrir à l’apprenant un moyen de vérifier dans quelle mesure il a progressé dans un domaine d’apprentissage donné. Le badge (numérique) est le moyen par excellence d’y arriver. Un tel badge « mastery level » est utile :

  • pour fixer des objectifs, tels qu’atteindre un niveau d’apprentissage déterminé ou achever une formation avec brio, ou encore gagner de l’expérience ;
  • pour motiver, selon une approche ludique : un badge numérique fait la distinction entre le savoir acquis et les compétences acquises ;
  • pour informer des résultats: un badge numérique donne une bonne idée des compétences des apprenants, de leurs réalisations et de leurs points forts. Autant d’aspects à communiquer à des employeurs potentiels ou à des clients.

Un badge de mastery level (niveau de maîtrise) peut aussi être rendu temporaire. Un apprenant peut les gagner, mais également les perdre s’il n’entretient pas ses connaissances.

Quels sont les avantages du mastery learning ?

Un rendement d’apprentissage optimal

Les partisans du mastery learning, comme Sal Kahn, affirment que la méthode a un rendement d’apprentissage plus important. L’apprenant optimise le temps et l’effort investis et l’employeur maximise le retour financier sur la formation.

Un référentiel pour une politique RH et de compétences

Les jalons facilement identifiables du mastery learning permettent aux responsables RH et aux gestionnaires de compétences de suivre les progrès. Ils peuvent ainsi plus facilement définir les étapes ultérieures de développement du collaborateur. La plateforme de mastery learning prévoit un parcours de croissance et en vérifie le bon déroulement.

Les badges sont connus et reconnus

Il est souvent avantageux de pouvoir présenter objectivement un niveau de connaissance, par exemple pour les consultants qui migrent vers des sociétés externes. Il leur suffit de présenter leur badge numérique mastery level pour attester de leurs connaissances.

Les modalités ? Ça ne coule pas de source !

Cette philosophie de l’apprentissage est-elle donc la panacée universelle ? Une méthode infaillible pour un rendement d’apprentissage inégalé ?

La réponse pourrait se révéler affirmative… À condition de réunir cinq conditions développées autrefois par l’éminent penseur Bloom et consignées dans son mémoire Learning for mastery

  1. L’étudiant doit être suffisamment compétent pour cette méthodologie relativement exigeante.
  2. Les instructions doivent être de haute qualité, afin de mettre l’étudiant autant que possible au défi.
  3. L’élève doit bien comprendre ces instructions.
  4. La méthode exige beaucoup de persévérance et beaucoup de temps de la part de l’étudiant.
  5. Son employeur doit également lui permettre d’y consacrer ce temps.

Conclusion : à investissement élevé, rendement élevé

Le mastery learning semble en bref une méthode appropriée pour des parcours d’apprentissage bien plus ambitieux, qui présentent un côté formel. Notez que sa mise en place requiert une bonne préparation et que la formation exige beaucoup de l’apprenant. Une fois ces défis réglés, un cheminement selon le mastery learning peut faire des miracles dans le développement du travailleur. C’est précisément pour cette raison que le Cefora dispense une formation selon cette méthode dans son offre The Master Channel, une palette de cours destinés aux analystes d’affaires, de processus et fonctionnels.

Qu’en pensez-vous ?

Connaissiez-vous déjà cette méthode pédagogique ? Si oui, dans quel cadre l’avez-vous pratiquée ? Vous en entendez parler pour la première fois ? Envisageriez-vous de l’adopter ? À moins que vous ne soyez pas encore convaincu ? Partagez votre avis ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LE QUOI DE NEUF DU CEFORA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Formerpourréussir.be est une chouette source d'inspiration pour vous ? Vous souhaiteriez cependant en savoir encore plus sur l'organisation de formations ? Ou mieux connaître les formations du Cefora ? Dans ce cas, inscrivez-vous sans tarder à notre newsletter mensuelle.

Related Posts