Learning Management System : comment faire le bon choix ?

LMS est l’acronyme de « Learning Management System » et est, selon Wikipédia, un « logiciel qui accompagne et gère un processus d’apprentissage ou un parcours pédagogique ». Un LMS peut être utilisé au sein d’une entreprise pour consigner quels travailleurs suivent quelles formations.

Votre supérieur vous a confié la mission d’en sélectionner un pour votre organisation. Par où commencer ? Vous avez en effet le choix parmi des centaines de systèmes, tous à la hauteur de vos plus fortes attentes en matière de LMS. Afin de vous aider à y voir plus clair, , l’expert John Leh subdivise le marché des LMS en plusieurs catégories.

LMS Talent Suite

Les « LMS Talent Suite » regroupent les acteurs généralement présents sur le marché depuis plusieurs années. Ils s’appuient sur des systèmes solides, incluant un portefeuille diversifié de fonctionnalités liées aux RH (et pas seulement à l’apprentissage). En raison de leur ampleur et de leur coût, les LMS Talent Suite conviennent uniquement aux très grandes entreprises. Les systèmes les plus courants sont SuccessFactors et Saba.

LMS autonomes

Les LMS autonomes les plus connus sont Moodle et Totara (l’application professionnelle de Moodle). Ces solutions LMS se concentrent uniquement sur l’apprentissage, mais s’intègrent aisément aux autres systèmes d’un département RH. Moodle est une solution open source qui compte une grande communauté en ligne. Les problèmes et les bugs sont donc résolus très rapidement. L’assistance et le service sont les atouts de ce type de systèmes.

Acteurs agiles dans le cloud

Les solutions LMS des acteurs agiles dans le cloud ont connu un essor fulgurant ces dernières années. Elles se concentrent avant tout sur l’utilisateur final, puis seulement sur l’administration. Les acteurs dans le cloud sont souvent au fait des nouvelles tendances en termes d’apprentissage et réagissent plus rapidement au changement. Docebo et Litmos sont les systèmes les plus réputés dans cette catégorie.

Prêt ? Partez !

Vous ne pourrez probablement pas attaquer vos recherches de LMS seul(e). Veillez à constituer un petit groupe de travail alliant différentes disciplines. Le département IT sera assurément un partenaire important, mais n’oubliez pas d’impliquer le véritable « utilisateur final ». Il arrive en effet très souvent qu’un système soit choisi sur la base de ses avantages administratifs, sans vraiment prendre en compte les personnes qui sont censées travailler effectivement avec cette plateforme. Placez donc toujours l’utilisateur final au centre de votre réflexion. Et impliquez-le également dans le processus de sélection.

La simplification administrative est le seul facteur qui motive le choix d’une plateforme ? Arrêtez accordez-vous une pause de quelques jours, puis remettez-vous au travail dans le bon état d’esprit. Choisissez, en effet, un système qui répond aux besoins de vos collaborateurs et pas à ceux de votre administration.

Pensez « contenu adaptatif » et « tourné vers l’avenir »

Tenez compte des éventuelles possibilités mobiles de votre système. Il y a probablement peu de chances que votre organisation soit déjà passée à l’apprentissage mobile. Ne pensez pas uniquement aux besoins d’aujourd’hui ; pensez aussi aux besoins de demain. Optez pour un système adaptatif, que vos collaborateurs peuvent consulter quand ils ont envie d’apprendre.

Inté-quoi ?

Un troisième aspect à prendre en considération est celui des intégrations. Inté-quoi ?

L’atout des LMS de nouvelle génération réside dans leurs possibilités d’intégration avec des tierces parties. Cherchez donc une plateforme complète, mais aussi un système qui s’intègre très facilement aux autres applications que votre organisation utilise déjà. Et croyez-nous : il en existe un nombre incalculable. Inutile, donc, de charger toutes ces fonctionnalités qui ont déjà prouvé leur efficacité dans votre nouveau LMS.

Aspect financier

Pour finir, envisagez un système avec un modèle tarifaire flexible. Le prix du système aura évidemment une grande influence sur votre choix. La plupart des fournisseurs de LMS travaillent avec un système « pay per user », facturé sur base mensuelle ou annuelle (légèrement plus avantageuse).

Peut-être pourriez-vous envisager de ne pas payer par utilisateur, mais par utilisateur « actif ». Si votre organisation compte 500 travailleurs, il nous semble invraisemblable que ces 500 personnes soient actives tous les mois sur cette plateforme. Pour obtenir une estimation fiable, divisez votre nombre de travailleurs par trois.

Lectures recommandées

Vous vous sentez prêt(e) à mener à bien votre recherche grâce à ces conseils ? Peut-être pas tout à fait, mais ils vous mettront pour le moins sur la voie. Si cela ne vous suffit pas, la toile renferme une véritable mine d’informations sur le sujet. Nous vous recommandons de jeter un coup d’œil aux sites de :

  • Craig Weiss : il publie chaque année un rapport sur les 50 meilleurs LMS, contenant des évaluations et des commentaires sur chacun des systèmes. Il évalue ces systèmes selon des critères définis, après quoi il établit un classement. Ce rapport est payant, mais peut vous être d’une grande aide pour orienter vos recherches.
  • John Leh: il adopte une approche similaire à celle de Craig Weiss, à la différence qu’il tient à jour un blog, où il publie chaque semaine des billets relatifs aux tendances dans le secteur des LMS. Si vous souhaitez rester à la page, assurez-vous de suivre John Leh. Il propose un « almanach des LMS », qui vous donne accès, moyennant paiement, à de nombreuses évaluations de LMS.
  • Fosway est une organisation qui classe les systèmes dans une matrice 9-Grid. Ces rapports sont gratuits et peuvent vous apporter des informations utiles. Ils ne sont pas aussi détaillés que ceux de John Leh et Craig Weiss, mais ils constituent un bon début (gratuit).

Bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LE QUOI DE NEUF DU CEFORA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Formerpourréussir.be est une chouette source d'inspiration pour vous ? Vous souhaiteriez cependant en savoir encore plus sur l'organisation de formations ? Ou mieux connaître les formations du Cefora ? Dans ce cas, inscrivez-vous sans tarder à notre newsletter mensuelle.

Related Posts