Learning Snacks : 3 conseils pour un marketing digital efficace

Hanne Janssens

Content Marketeer pour Cefora. Aime rechercher et partager de nouvelles idées et de nouveaux récits en matière de bonheur au travail, de RH, de culture de l’apprentissage, du marché du travail et de carrière.
Hanne Janssens
Temps de lecture : 3 minutes

Les Learning Snacks de Cefora sont des webcasts ou des podcasts dont le contenu est accessible, riche en informations intéressantes et actuelles, et en lien avec nos formations. Le stratège digital Cédric Cauderlier explique dans son webcast comment toucher efficacement votre public cible via les bons canaux digitaux. Visionnez ou revisionnez le Learning Snack et découvrez trois pistes concrètes dans cet article.


L’expert

Cédric Cauderlier travaille dans le monde du digital depuis plus de 15 ans. Après avoir été Head of Digital chez Danone, il a fondé Mountainview, une agence qui accompagne des entreprises telles que Delhaize, KPMG et Luminus dans leur stratégie digitale.


Visionnez ou revisionnez le Learning Snack avec Cédric Cauderlier :

La bonne combinaison de médias « owned, paid and earned »

91% de la population belge est active sur internet. Cela signifie que vous pouvez atteindre pas moins de 10,6 millions de Belges par voie digitale avec des informations sur votre marque ou votre produit. Et vous pouvez le faire par le biais de toute une série de canaux, qui peuvent être divisés en trois catégories :

  1. les médias détenus (owned) : les canaux qui sont entièrement sous votre contrôle et donc gratuits. Le site web de votre entreprise et vos pages de médias sociaux en sont les meilleurs exemples.
  2. les médias payants (paid) : les canaux pour lesquels vous devez payer pour diffuser votre message. Songeons, par exemple, aux annonces sur Google ou aux médias sociaux.
  3. les médias conquis (earned) : les canaux pour lesquels vous ne devez pas payer, mais que vous ne contrôlez pas non plus (entièrement). Comme, par exemple, les avis concernant vos produits sur Amazon ou quelqu’un qui partage la vidéo YouTube de votre dernière publicité sur son profil Facebook.

Mais quels sont les canaux qui ont actuellement le vent en poupe et dans lesquels il est donc intéressant d’investir ? Cédric partage un conseil pour chaque catégorie.

Détenus : plusieurs pages de renvoi > un seul site web complexe

Cédric : « De nombreuses entreprises cherchent à toucher un groupe cible très hétérogène avec leur marque ou leur(s) produit(s). De ce fait, un seul site web d’entreprise, vaste et complexe, n’est plus approprié. Des sites distincts, adaptés à vos groupes cibles spécifiques, constituent un bien meilleur choix.

Coûteux et difficile à mettre en place, pensez-vous ? Vous n’avez pas nécessairement besoin de remanier tout votre site web. Une page de renvoi claire suffit pour offrir de manière sur un plateau d’argent à un groupe cible spécifique les informations qu’il recherche. Pour plus de détails, vous pouvez toujours envoyer le visiteur vers une page plus complète de votre site web. »

Payants : les médias sociaux sont des canaux publicitaires

Cédric : « Les médias sociaux sont parfaits pour toucher votre public cible avec des messages spécifiques basés sur leurs intérêts. Mais attention : une simple publication sur votre page d’entreprise Facebook ne vous permettra de toucher qu’un nombre limité de personnes.

C’est inutile d’investir dans une vidéo accrocheuse pour la partager ensuite uniquement sur votre propre page d’entreprise. Réservez également un budget publicitaire suffisant pour promouvoir votre vidéo et la rendre vraiment rentable. »

Conquis : engagez des micro-influenceurs crédibles

Cédric : « Romelu Lukaku qui fait de la publicité pour Kinder Bueno, Leonardo DiCaprio au volant de la dernière Fiat … Le marketing d’influence n’est pas un phénomène nouveau. Les visages célèbres parlent toujours à l’imagination, mais les influenceurs eux n’ont pas besoin d’être mondialement connus ou d’avoir des millions de followers.

Les micro-influenceurs sont de plus en plus nombreux sur les médias sociaux. Ils ont un groupe d’adeptes plus restreint, mais sont très crédibles en tant qu’ambassadeurs dans leur domaine. Si vous produisez des aliments sains, un entraîneur de fitness est un modèle beaucoup plus proche de votre groupe cible que, par exemple, un footballeur ou un acteur de premier plan.

Les micro-influenceurs sont également beaucoup plus accessibles, tant pour leurs adeptes que pour vous en tant qu’entreprise. Et surtout : ils sont beaucoup moins chers. »


En quête d’autres conseils pour votre marketing digital ?

Découvrez nos formations en marketing

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts