Analyser vos données? 5 trucs et astuces d’une finaliste du championnat du monde d’Excel.

Vous possédez, dans votre entreprise, des données que vous souhaiteriez mieux exploiter ? Ne cherchez pas d’emblée un programme coûteux et complexe : avec Excel, vous pouvez faire bien plus que de simples tableaux. De plus, vos collaborateurs peuvent, en toute autonomie, apprendre à mieux se servir d’Excel. Pas besoin, donc, d’une formation préalable longue et coûteuse.

Joke Vranken en connaît un paquet à ce sujet. Elle s’est forgé une précieuse expérience sur Excel. Au début de cette année, elle a même obtenu la troisième place au championnat du monde d’Excel.

Voici ses astuces pour tirer le meilleur parti d’Excel.

1.     Ne pensez pas trop vite qu’Excel en est incapable

C’est vrai, Excel est connu pour ses tableaux croisés dynamiques. Cependant, et c’est particulièrement vrai pour sa dernière version, Excel peut faire bien plus que cela. « Je pars du principe qu’il existe toujours une solution », dit Joke. Le traitement et l’analyse des données sont une chose, mais Excel permet aussi de visualiser les données, les rendant accessibles à des personnes que les chiffres rebutent. Cela permet aussi de dégager plus facilement des tendances qui ne sont pas forcément visibles du premier coup d’œil dans d’interminables tableaux.

« Je pars du principe qu’il existe toujours une solution »

2.     Commencez par les fonctions simples

Ces visualisations ne se font pas en deux secondes, je vous l’accorde. Il faut d’abord apprendre à explorer les données. Comment procéder ? Apprenez à utiliser quelques fonctions d’Excel et jouez avec elles. « Commencez par les fonctions de base, comme sum, average et count, conseille Joke. Ensuite, continuez avec des formules plus compliquées, comme vlookup/hlookup, index, match et indirect. »

3.     Soyez curieux et fouillez

Rechercheh, index et equiv ? Cela vous intrigue-t-il ? Ou allez-vous renoncer à savoir à quoi cela correspond? Cela pourrait se comprendre. Mais si vous voulez vous accrocher et progresser, le mieux est de faire une recherche Google sur ces fonctions.

C’est comme cela que Joke procède. « Face à la solution la plus évidente, je me pose toujours la question suivante : ne pourrait-on pas trouver une solution plus efficace ? Et je me mets à sa recherche. J’ai appris une tonne de choses en fouillant de la sorte. »

4.     Une formation pour mettre les pièces du puzzle en place

Étudier Excel revient donc parfois à sauter dans le vide puis à lutter pour garder la tête hors de l’eau. Faire appel à un « moniteur de natation » en cours de route peut fameusement aider, mais seulement si l’on s’est déjà accoutumé à l’eau.

C’est la même chose avec Excel. Si vous vous y êtes déjà essayé avant de suivre une formation, alors toutes les pièces du puzzle vont se mettre en place d’elles-mêmes. Cette formation va vous aider à établir des liens et à réaliser de nouvelles associations qui vous amèneront un cran plus loin.

5.     Une formation pour vous faire progresser

Une fois la base assimilée, les formations incitent à aller plus loin. Par exemple, Joke a très envie de découvrir les possibilités de Power BI. « J’avais déjà repéré la formation Cefora. J’envisage à présent de suivre cette formation pour recevoir une base solide. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

LE QUOI DE NEUF DU CEFORA DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Formerpourréussir.be est une chouette source d'inspiration pour vous ? Vous souhaiteriez cependant en savoir encore plus sur l'organisation de formations ? Ou mieux connaître les formations du Cefora ? Dans ce cas, inscrivez-vous sans tarder à notre newsletter mensuelle.

Related Posts