Suivez ces 3 étapes pour donner un tournant à votre carrière

Isabel Van Hoedenaghe

Consultante en L&D chez Cefora.
Inspire et conseille les PME quant au développement des talents et à l’apprentissage. Accorde une attention particulière aux conseils et outils pratiques.
Isabel Van Hoedenaghe
Temps de lecture : 4 minutes

Vous avez une impression de mal-être au travail ? Prenez un moment pour analyser la situation et réfléchir à la manière de retrouver le plaisir de travailler. Voici 3 étapes pour réorienter votre carrière.

Il arrive à chacun d’avoir une mauvaise journée au travail. Mais que faire lorsque cette sensation prend de plus en plus le dessus ? Voici 3 étapes qui vous permettront d’analyser et de changer la situation :

Étape 1 : détecter les signaux

Ne pas se sentir bien dans son travail a principalement des conséquences sur le plan mental. Quelques-uns des signes fréquents :

  • Vous n’avez pas envie d’aller travailler.
  • Vous faites votre travail sans enthousiasme.
  • Vous souffrez d’un manque d’énergie.
  • Vous n’avez aucun défi à relever ou vous vous ennuyez même en travaillant.
  • Vous vivez de week-end en week-end, et de congés en congés.

Votre corps peut aussi vous envoyer des signes que vous ne mettez peut-être pas immédiatement en lien avec votre situation professionnelle :

  • Vous ne dormez pas bien parce que vous vous inquiétez.
  • Vous avez des maux de tête et/ou des douleurs dans le dos et le cou.
  • Vous vous sentez fatigué, même si vous n’avez fait que peu d’efforts.


Evaluez votre niveau d’énergie

Prenez régulièrement (par exemple une fois par semaine) le temps de réfléchir à la manière dont vous vous sentez. Attribuez une note sur 10 à votre niveau d’énergie. Une tendance à la baisse ou un score bas en permanence révèle que vous n’êtes pas bien dans votre peau. Un test d’auto-évaluation de ce type n’est bien sûr pas une science exacte, mais il vous donne une indication claire de votre condition physique et mentale. L’étape suivante vous permettra de déterminer si votre situation professionnelle en est réellement la cause et comment détecter la cause exacte de votre problème.


Étape 2 : identifier la cause

Posez-vous des questions précises afin de savoir si votre sensation de mal-être est liée au travail. Tout d’abord, réfléchissez à ce qui vous donne de l’énergie au travail et à ce qui vous en coûte. Il peut s’agir de certaines parties de vos tâches, mais aussi de responsabilités ou de relations de travail.

Demandez-vous ce que vous voulez faire davantage dans votre fonction et quelles sont les nouvelles choses que vous voulez apprendre. Il est naturel de souhaiter évoluer. Nous avons besoin d’objectifs à atteindre. Vous pouvez vous sentir à l’aise dans une position confortable pendant un certain temps, mais l’absence de défi peut gâcher votre plaisir de travailler à long terme.


Partez de vos points forts

C’est souvent ce que vous êtes à même de bien faire et que vous aimez faire qui vous procure le plus de satisfaction. Partez donc de vos points forts pour déterminer la manière dont vous souhaitez orienter votre carrière. Vous avez du mal à vous décider ? Vous pouvez demander à un certain nombre de personnes en qui vous avez confiance (par exemple, des membres de votre famille, des amis, des collègues) quels sont, selon eux, vos trois principaux talents. Plus vous interrogerez de personnes, plus le résultat de votre sondage sera clair.


Outre votre paquet de tâches, d’autres facteurs peuvent être à l’origine de vos sentiments négatifs. Une mauvaise relation avec des collègues ou votre supérieur, par exemple. Essayez également d’en trouver la cause avant d’agir et commencez une fois encore par vous-même. Que pourriez-vous faire d’autre pour améliorer la relation ? Comment faire comprendre à l’autre personne, de manière constructive, où se situent les lacunes ?

Étape 3 : agir

Ce n’est qu’après une analyse approfondie des causes qu’il est temps de passer à l’action. Les mesures que vous devez prendre dépendent une fois encore fortement de la situation. Une chose est certaine : une communication claire avec votre supérieur ou un collaborateur des RH est généralement un élément important dans cette phase.

Un entretien de développement ou de performance constitue une excellente occasion d’aborder votre problème. Vous pouvez aussi simplement demander vous-même un entretien avec votre supérieur.

Vous avez le sentiment que ce sujet ne peut pas être discuté avec votre supérieur ou un collaborateur des RH ? Envisagez de rencontrer un coach de carrière. Il analysera la situation avec vous et vous aidera à déterminer quelle sera pour vous la meilleure démarche à entreprendre.


Job crafting : façonnez votre propre emploi

Le « job crafting » ou « job modelling » est une approche qui devient de plus en plus populaire au sein des organisations. En tant que collaborateur, vous êtes au centre de cette démarche : avec votre supérieur hiérarchique et le service RH, vous adaptez le contenu de votre fonction selon vos compétences, vos talents et vos centres d’intérêt. De petits changements peuvent avoir un impact majeur sur la manière dont vous vivez votre travail.

Le résultat ? Une situation gagnant-gagnant : vous avez votre mot à dire sur le contenu de votre fonction et votre employeur en récolte les fruits. En effet, votre motivation s’en trouve renforcée et vous contribuez à atteindre les objectifs de l’équipe en faisant ce pour quoi vous êtes réellement bon. Deux conditions importantes : vous savez quelle direction vous voulez donner à votre carrière et votre organisation est ouverte à cette approche.

En savoir plus sur le job crafting.


Suivez la formation adaptée à vos besoins

Vous souhaitez réorienter votre carrière ou affiner des compétences spécifiques ? Une formation est un puissant outil pour atteindre votre objectif. Basez votre choix sur vos souhaits et vos besoins :

  • Que voulez-vous apprendre exactement ? Et pour quelles tâches spécifiques souhaitez-vous utiliser ces nouvelles connaissances ? Vos objectifs d’apprentissage concrets constitueront le fil conducteur de votre choix.
  • Quelle est pour vous la meilleure façon d’apprendre (en groupe, en ligne, de collègues sur le lieu de travail…) ? Cliquez ici pour découvrir les avantages de l’apprentissage en groupe et en ligne.
  • Souhaitez-vous suivre une formation pendant ou après les heures de travail ?
  • L’offre de votre organisation répond-elle à vos attentes ou cherchez-vous vous-même une formation adaptée ?

Rassemblez un maximum d’informations avant de vous inscrire. Vous aurez ainsi la certitude d’avoir choisi une formation parfaitement en ligne avec l’objectif que vous vous êtes fixé, et de donner le bon tournant à votre carrière.


Vous pensez que votre carrière a besoin d’un nouveau tournant ?

Découvrez nos formations pour employés

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez au courant des formations adaptées à votre profil, des articles de blog sur les nouvelles tendances, des événements pour booster votre réseau et des conseils pour faire avancer votre carrière.

Inscrivez-vous

Related Posts